14 SALARIES VOLONTAIRES POUR LE TELETRAVAIL

Depuis janvier 2016, certains salariés de Bassens peuvent opter pour travailler à distance, dans la limite de 2 jours par semaine. Equipés de matériel informatique, avec accès sécurisé à distance aux serveurs de l’entreprise, ainsi que d’un téléphone portable professionnel, ils sont plus d’une dizaine à expérimenter ce nouveau dispositif.

Le télétravail s’inscrit dans la nouvelle culture d’entreprise qui est en train d’être construite actuellement. Ce mode de travail est de plus en plus sollicité par les salariés car il présente de nombreux avantages tant pour le collaborateur que pour l’employeur. D’une part il permet de contribuer au bien-être du salarié, dans l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, et d’autre part il permet de gagner en productivité.

Pour l’instant cette phase test concerne 14 volontaires au siège, puis à la rentrée ce mode de travail sera proposé aux filiales. Bien sûr, le télétravail n’est pas applicable à tous les postes, les conducteurs notamment. Mais d’autres projets seront menés pour leur permettre également de gagner en bien-être.

 

Ce qu’ils en pensent : Sophie, service prévention, volontaire au télétravail :

« Je fais partie des personnes qui testent le télétravail et le pratique une fois par semaine depuis le mois de janvier.

Pour moi ce sont beaucoup d’avantages. Premièrement, au niveau du gain de temps, j’économise sur mon temps de trajet (150 kms par jour), je gagne en temps de sommeil, j’ai plus de temps pour moi. Par exemple, je profite de ma pause déjeuner pour faire du sport. D’autre part, je gagne en concentration. En effet, je me suis aménagé un petit espace à la maison pour télétravailler où je peux m’isoler. Il faut dire qu’à Bassens nous pouvons être 5 dans le bureau et ce n’est pas toujours facile de ne pas se disperser. Je pense que cette manière de travailler me fait gagner en autonomie aussi. Au bureau, j’ai tendance à aller voir ma manager dès que j’ai un doute, un questionnement ; à la maison je prends de nouveaux réflexes, appeler directement l’assureur ou chercher une solution par moi-même. Mais l’organisation en amont de la journée de télétravail est primordiale, cela demande de prévoir ses tâches lors de cette journée et de préparer les supports nécessaires. Le fait de ne faire qu’un seul jour par semaine ne me coupe pas de mon équipe. S’il le faut, il m’arrive de changer de jour de télétravail dans la semaine pour faciliter l’organisation dans le service. Le seul inconvénient que j’y vois c’est l’absence du restaurant d’entreprise… ».

 

Valérie, service formation, volontaire au co-working (espace de travail partagé)

« Je suis actuellement à l’espace co-working de Mériadeck, dans le centre de Bordeaux. J’essaie de m’y rendre chaque mercredi. C’est un lieu convivial situé à 5 min à vélo de mon domicile, avec la possibilité de déjeuner sur place ou de rentrer chez moi. On y travaille au calme et de manière soutenue. Que du bonheur ! C’est un gain de productivité certain. Et puis c’est bon pour l’environnement. Merci au groupe projet ! »

 

GT Location télétravail

 

 

Actualités